Aujourd’hui j’ai décidé de parler d’un sujet auquel je pense depuis 2 ou 3 semaines, j’ai commencé à le rédiger plusieurs fois, puis je l’effaçais par peur. La peur de trop me dévoiler, de trop me confier, d’être jugé.

   Mais en début de semaine, comme chaque semaine, j’ai regardé les thèmes du défi d’écriture du groupe Facebook « Le café des blogueuses » est l’un des sujets proposés était l’apparence, je me suis dit que c’était l’occasion de ressortir et retravailler ce sujet qui pourtant me tient à cœur, mais je comptais le garder pour plus tard, quand il sera plus facile pour moi d’écrire ce que je pense, ce que je ressens quand je n’aurai plus l’impression d’écrire dans le vide, puis je me suis rappelé le but premier de ce projet, allez mieux, vaincre mes peurs et voilà comment je me retrouve à écrire ces mots.

   Pourquoi ce titre? Car c’est un fait établi depuis longtemps, l’image que l’on reflète est celle que l’on a choisis de montrer, pas forcement celle qui nous désigne réellement.
En apparence j’affiche toujours un large sourire, une certaine confiance en moi, en mes projets, même si la réalité est tout autre.
    Mon sourire n’est qu’une façade pour cacher un manque cruel de confiance en moi qui grandis depuis quelques années. Les raisons de cette perte de confiance? Une prise de poids, un corps qui change, un corps que je ne reconnais plus. J’ai sombré petit à petit dans la dépression, je ne prenais plus soin de moi, plus soin de mon corps. De plus mes 4 grossesses menaient à thermes m’on fait prendre 40 kg en 10 ans, ça a changé la façon dont je percevais mon image. Aujourd’hui quand je me regarde dans un miroir mon apparence me répugne, me dégoutte et ça me détruis jour après jour un peu plus, ces mots peuvent paraître fort, ils peuvent paraître durs, mais c’est réellement mon ressenti.

   Mais, aujourd’hui j’ai pris conscience que je ne pouvais plus continuer à avoir une telle image de moi, de mon corps et de mon apparence, car le temps que je me vois comme ça je ne pourrai pas avancer et je ne pourrai pas aller mieux. J’ai donc besoin de changement, et c’est pour cela que j’ai décidé de me laisser 1 an pour travailler sur mon image et mon ressenti. 1 an pour apprendre à vivre en paix avec mon corps simplement.
   Je ne sais pas si ça va marcher, mais en tout cas, je vais tout faire pour que ça marche. Comme vous avez pu le constater dans mon dernier article où je parle de mes achats chez Yves rocher, article que vous trouverez ICI, j’ai décidé de recommencer à me maquiller chaque jour, je refais des masques, des choses qui peuvent paraître tellement futile et pourtant ça m’aide beaucoup. J’ai aussi décidé de changer ma garde-robe de A à Z, j’ai des projets de shooting photos pour le blog … toutes ces petites choses, vont d’après moi m’aider dans ces démarches.Je me remet au sport également c’est certainement l’une des meilleurs décisions de ma vie.
   Voilà ma façon de faire pour apprendre à vivre avec mon apparence, j’apprends simplement à renouer avec ce corps, et même s’il y a des jours moins faciles, je tiens le coût.

 Donc, rendez-vous dans un an, pour savoir si mes efforts ont payé…..  

Je vous laisse avec trois lien vers des blog que j’apprécie énormément et que je suis régulièrement, donc n’hésitez pas à aller les découvrir.

11 thoughts on “Les apparences sont parfois trompeuses”

  1. Aucun geste n'est futile ou petit lorsqu'il s'agit de prendre soin de soi. C'est une très belle démarche que tu entreprends, un chemin très doux, celui de l'amour de soi. C'est de cette façon que tu donneras le meilleur de toi à tes proches. Plein de belles choses pour la suite ! 🙂

    1. Merci Nora, je vais faire en sorte que ce chemin bien qu'un peu compliqué pour moi sois le plus doux possible. Et pour cela rien de tel que le soutiens des personnes autour de moi.

  2. Ma belle , il faut énormément de courage pour pouvoir ouvrir son coeur comme tu l'as fais. Je te suis sur Instagram et meme si ce ne sont que des photos je t'assure que tu n'as pas à avoir honte de ton corps et de ce que tu es réellement. Après si c'est ton point de vu je pense qu'il faut que tu t'acceptes comme tu es pour te rendre compte que tu n'aurais jamais dû avoir une quelconque honte , crois moi. Courage ma belle dans ta quête de la confiance en toi c'est tres difficile pour 1 million de gens de réussir ! Mais je suis sûre que tu vas y arriver ❤️❤️ Si tu as besoin on peut parler par mail et je ferai de mon mieux pour t'aider !

    Je te fais pleins de bisous ❤️❤️ ( et je suis vraiment ravie d'être dans tes blogs favoris ! )

    1. Merci ma belle pour ton soutien, tes mots me font réellement du bien, et oui communiquer un peu plus serait une excellente idée, ça changerai de nos commentaire sur nos blog respectifs lol.
      Et de rien pour ton blog, je l'apprécie réelement c'est toujours un plaisir de lire tes nouveaux articles.
      JE te fais des bisous ma belle et à bientôt ♥♥♥

    2. Coucou ma belle, tu dis que tu as pris 40kg avec tes 4 grossesses et bien moi,j'ai pris 45kg en 6 mois. C'est vrai que au début j'ai pété les plombs, car non seulement je suis paraplégique et en plus grosse. T'imagine,et puis comme je n'avais pas beaucoup de solution à ces soucis et bien je m'en suis fait raison. Ça fait maintenant 6 ans que tous ça mets arrivé et j'en ai pris mon parti car on dit toujours une belle grosse et non une belle maigre. Alors moi je te propose en 2 mois de réagir (le temps que nous arrivons). Tu commence par regarder chez toi à la maison,( ménage, agencement, décoration…..) ce qu'il te déplaît, quand tu as trouvé, corrige le problème, ça peut prendre 1 jour ou 1 semaine. Ensuite vois tes enfants si il y a un souci, si oui corrige le souci. Puis fais la même chose avec ton mari. Et quand tout ça ira mieux à défaut d'être corrigé complètement.Là tu vois pour toi, t'es cheveux, ton visage, ton corps,du sport… Mais comme tu auras amélioré déjà une grande partie de tes soucis,sans faire attention tu auras déjà fais du sport. Ton mental ira beaucoup mieux. Et là tu métriseras les 3/4 de tes douleurs psychologique et quand les douleurs psychologique vont mieux, le corps réagi autrement. Donc une tête saine avec un Corps qui s'améliore et après tout roulera comme sur des roulettes. Résultat au début du mois de juillet quand on viendra, tu seras toute joyeuse et tu auras commencé à maigrir sans t'en rendre compte. Ça marche? Tu essaie et on en parlera de vive voix. Gros bisous ma ptite nièce. Tatas Coco et France

    3. Merci tata, pour toutes ces astuces je vais bien entendu tester tas méthode et on fera le bilan dans deux mois quand on pourra enfin se voir, j'ai tellement hâte d'y être et de pouvoir enfin vous serrez dans mes bras. On vous fait de gros bisous à toutes les deux et une caresse a Jezzy.

  3. Tes propos me touchent beaucoup. J'ai une relation désastreuse avec mon corps et mon image depuis l'adolescence et suite à une dépression qui m'est tombée dessus il y a six ans et demi j'ai pris plus de 30 kilos en deux ans… Je sais à quel point ça peut être destructeur psychologiquement, donc non tes mots ne sont pas trop forts.

    D'expérience, je sais que la première chose à faire c'est déterminer ce qui ne va pas à l'intérieur et travailler là-dessus. Tu peux bien sûr t'occuper parallèlement de l'extérieur si cela t'aide, mais l'intérieur doit être ta priorité car tu auras beau tout changer dehors, si tu ne travailles pas sur le dedans, cela ne servira rien. C'est un peu le principe des gens qui subissent de nombreuses opérations de chirurgie esthétique sans jamais essayer de régler leurs problèmes psychologiques : à l'intérieur ils ne changeront pas et seront toujours aussi mal.

    Pour le délai que tu te fixes, c'est une bonne chose parce que cela va t'aider à garder la motivation mais d'un autre côté attention également à ce que cela ne devienne pas une pression supplémentaire. Puis peut-être que le travail que tu auras à effectuer te prendre plus d'un an et si c'est le cas, ce n'est pas grave du tout. L'important c'est d'avancer, quel que soit le rythme.

    Personnellement, j'ai commencé à travailler sur moi il y a 4 ans et après avoir stabilisé mon poids, j'ai commencé à le reperdre depuis l'année dernière, doucement et sans régime. J'ai encore beaucoup de choses à régler mais je suis sur le chemin 🙂

    Ondes positives !

    (et merci beaucoup pour la mention <3 )

  4. Merci pour ton commentaire et de partager ton expérience car c'est vrai que de savoir que l'on est pas seul aide beaucoup. Et oui j'ai commencer un travail psychologique pour essayer de comprendre ce qui ne va pas j'avance lentement mais surement à mon rythme je sais que c'est un travail qui va être long et fastidieux…

  5. Je découvre ton blog, aujourd'hui, via celui de Caro Bleue Violette et le carnaval.

    Que te dire ? Moi-même étant en surpoids et n'étant pas la reine de l'estime de soi au niveau physique, je ne peux que te dire que je comprends ta souffrance. Je te souhaite d'aller mieux, que le chemin vers la réconciliation avec ton corps se passe en douceur et dans la sérénité.

  6. Coucou, je te remercie pour ton commentaire et tes encouragements, il est vrai que l'image que l'on a de nous même est souvent mise à rude épreuve, mais le principal est d'apprendre à garder la tête haute en toute circonstance. Je te souhaite une bonne continuation 🙂

Tu peux me laisser tes impressions

%d blogueurs aiment cette page :